Il faut savoir que l’Hexagone compte près de 5 millions de personnes handicapées. Parmi elles, environ 2 millions possèdent une mobilité réduite ; elles ne peuvent bouger par elles-mêmes et nécessitent des appareils comme les fauteuils roulants. Un bon nombre de personnes handicapées restent chez elles par obligation ou par choix. Cela est généralement possible, à condition d’effectuer un aménagement particulier de la maison surtout si celle-ci possède des étages. Également, il faut que la personne possède une bonne mutuelle santé pour subvenir à ses besoins et aux aménagements.

Le matériel pour personne à mobilité réduite

Lorsque l’on souffre d’une mobilité réduite, il faut savoir que la maison peut rapidement devenir un véritable champ de bataille. La salle de bain, les escaliers, la cuisine ainsi que les chambres doivent subir des modifications pour être totalement accessibles. Hormis le matériel médical comme le fauteuil roulant ou autre, il est primordial pour une personne à mobilité réduite d’avoir tous les matériels adaptés dans toute sa maison. Par exemple, un élévateur ou monte-escalier permettant à celle-ci de monter à l’étage avec son fauteuil roulant. Un autre matériel très utile pour handicapés : un configurateur de maison. Il s’agit d’un appareil offrant la possibilité de contrôler tout l’environnement alentour : les portes, les fenêtres, la télé et la radio ainsi que l’éclairage. Il va sans dire qu’un tel déploiement de moyens nécessite énormément d’argent. Il est donc nécessaire d’avoir une excellente mutuelle santé permettant le remboursement de tous les travaux.

Aménager les pièces à vivre

Outre les matériels à usage spécifique pour les personnes handicapées à installer dans la maison, les pièces à vivre devront également subir des modifications et des aménagements. Pour le cas de la salle de bain par exemple, il est nécessaire d’opter pour des équipements pouvant être utilisés sans encombre par une personne à mobilité réduite comme une baignoire à porte, une cabine de douche sans rebord, un lavabo ergonomique ou encore une barre de maintien ainsi qu’une chaise de douche. Il en va de même pour la cuisine. Cette pièce nécessite un aménagement spécifique pour personnes handicapées : robinetterie optoélectronique, éviers à hauteur variable, plans de travail à hauteur variable… Et toujours, une bonne mutuelle santé est nécessaire pour la couverture de tous les frais liés à l’aménagement.
Il n’est pas facile pour une personne handicapée de vivre convenablement dans une maison non aménagée surtout si celle-ci possède des étages. Il sera alors nécessaire d’effectuer des modifications et des changements au niveau des matériels, mais également des pièces à vivre elles-mêmes. En plus d’une bonne mutuelle santé, il existe différentes aides financières pour les travaux d’adaptation de logements : MDPH ANAH, TVA à 5,5 %, crédits d’impôt…