L'incontinence urinaire est une affection qui se manifeste par la perte d'urine involontaire, et qui conduit à des problèmes sociaux ou hygiéniques. Au delà de cette définition il existe plusieurs formes et types d'incontinence qui peuvent être traités par la rééducation, un traitement médical, ou une opération chirurgicale. Le recours à ces traitements nécessitent parfois du temps, ou peut s'avérer malheureusement impossible. Dans ces cas, l'usage d'une protection incontinence constitue une solution complémentaire efficace.

l'incontinence d'effort

Avec l'âge les fuites urinaires ont tendance à s'accentuer compte tenu de l'affaiblissement des muscles du périnée et du sphincter urinaire qui maintiennent fermée la vessie. Dès lors une augmentation de la pression abdominale consécutive à un effort ou à une toux, un éternuement, ou un éclat de rire peuvent provoquer une fuite d'urine. Cette forme d'incontinence appelée incontinence d'effort est plus fréquente chez la femme notamment à la suite d'un accouchement qui peut faire perdre aux muscles pelviens de la tonicité et de l'élasticité .

l'incontinence urinaire par impériosité

Cette forme d'incontinence se manifeste par un besoin soudain et urgent de se rendre aux toilettes. La vessie se contracte sans raison, et provoque une fuite urinaire importante et incontrôlable.

l'incontinence par regorgement

Il s'agit d'une perturbation de la fonction d'évacuation de la vessie qui entraine un trop plein. Le muscle de la vessie s'affaiblit peu à peu, et entraine des fuites d'urine permanentes par goutte.

L'incontinence fonctionnelle

C'est une forme d'incontinence urinaire très répandue, mais difficile à identifier car du point de vue physiologique vessie et sphincter tout est normal. Il s'agit d'une dépendance psychique ou physique qui déclenche une forte envie d'uriner dans des lieux inappropriés ou à un moment où l'on ne peut se rendre aux toilettes. Du point de vue physiologique vessie et sphincter L'incontinence urinaire fonctionnelle peut être liée à des difficultés de déplacement, à des troubles psychique (perte de mémoire, désorientation..), à l'inaccessibilité aux toilettes...

Quelles sont les causes de l'incontinence urinaire?

Chez la femme la principale cause d'incontinence urinaire est due à la perte en tonicité des muscles pelviens. Chez l'homme les fuites urinaires sont le plus souvent dues à un gonflement de la prostate qui peut irriter la vessie et donner des envies fréquentes d'uriner, ou empêcher le bon fonctionnement de la vessie nécessitant un effort pour uriner.

L'incontinence urinaire peut faire suite à une grossesse, et aux conséquences d'un accouchement par voie vaginale. Le port régulier de charges lourdes peut également entrainer des troubles d'incontinence, tout comme certaines maladies neurologiques ou les infections urinaires.

Les personnes risquant de souffrir d'incontinence urinaire sont principalement les femmes jeunes ayant eu un accouchement, les hommes ayant subi une intervention pelvienne, les femmes seniors, et les personnes alités ou à mobilité réduite.